le vieux qui dejeunait seul Le vieux qui déjeunait seul de Léa WIAZEMSKY

Clara, serveuse dans un restaurant, tisse petit à petit des liens avec un vieux monsieur qui déjeune chaque lundi dans son restaurant. L'amitié qui va en découler va leur permettre de se défaire d'une culpabilité tenace d'une part et de trouver enfin une délivrance qui leur permet d'avancer sur le chemin de la vie.

Très tendre, ce premier roman est très agréable à lire. Certes, pavé de bons sentiments, il peut agacer ("tout va très bien, très vite, ..", n'empêche que l'on y croit et on espère tous pouvoir vivre, un jour, une telle complicité.