ni d eve ni d adamNi d'Eve ni d'Adam, Amélie Nothomb

Encore un opus japonais de notre Amélie nationale... C'est après la lecture du récent "La nostalgie heureuse", que j'ai eu envie de me replonger dans ce livre de 2009 dans lequel elle nous parle de son premier amour.

Avec énormément d'humour, d'autodérision mais aussi d'honnêteté intellectuelle et affective, elle nous parle de cette époque où elle a redécouvert la cuisine et les coutumes nippones ainsi que le Mont Fuji, Tokyo et d'autres lieux magnifiques et où surtout, elle a fait la connaissance et aimé le délicat Rinri.

Comme je l'ai lu par ailleurs, "tolérance, acceptation, respect mais pas soumission" à cette autre culture, c'est beau, vrai et toujours bien écrit.