expo

Je profite de mon passage à l'Expo de Milan le week-end dernier pour faire un point un peu plus long englobant quelques tuyaux pour la visite de  Milan-même.

Commençons par l'expo : très commentée, beaucoup critiquée, finalement bien visitée par déjà quelques 12 millions de curieux.

On l'a compris, le nombre de visiteurs, la longueur des files d'attente sont le gros point noir de cet évènement. En effet, parfois 3 à 4 heures d'attente pour visiter un pavillon national, c'est très long et sur le moment, très fatigant (prévoyez de bonnes chaussures confortables). On entend aussi que certains pays ne respectent pas vraiment le thème : "Nourrir la planète, Energie pour la vie" et que l'organisation générale laisse à désirer.

C'était ma première expo universelle, proche de notre domicile, j'aurais donc eu tort de m'en priver pour me faire mon propre avis. 

Le monde, oui, c'est indiscutable (rançon du succès aussi et vocation première quand même de l'exposition) mais il faut rassurer les agoraphobes, les files d'attente et  la circulation entre les pavillons se fait calmement, on ne se sent pas du tout oppressé et l'ensemble reste très "safe". Certains pavillons nécessitent une attente trop longue à programmer sur une seule journée de visite et parfois disproportionnée par rapport à la longueur de la visite elle-même et à l'intérêt du pavillon (notre bête noire restera la Malaisie avec 3 min de film publicitaire pour 30 minutes d'attente). Le Japon, par contre, pour lequel nous aurons attendu 3 heures (en étant pourtant arrivés à l'ouverture ) ... présente une série d'attractions magnifiques, oniriques, divertissantes et qui dure 50 minutes.

  P1100223 P1100230 20150920_173247-1 20150920_173251-1 P1100237 

20150920_181357-1 P1100241 P1100238 P1100206 P1100209

Le non-respect du thème, parfois c'est vrai, on constatera que le déploiement de nouvelles technologies pour présenter le pays se fait parfois au détriment du thème et on tourne parfois à un méga-office du tourisme promotionnel, un peu ridicule. Par contre, certains jouent parfaitement le jeu. Ainsi, l'Israël qui part de sa géographie et de sa terre très aride pour nous expliquer avec des moyens sympathiques et modernes comment elle est arrivée à exporter tomates et avocats dans le monde entier. La France beaucoup plus sobre, je dirais même à l'ancienne (mais dans un pavillon très "développement durable", nous présente les caractéristiques du pays via ses traditions culinaires notamment.

L'organisation défaillante ? Je ne crois pas mais je pense qu'il faut bien préparer son programme et selon le mode de transport choisi, bien regarder quelle entrée favoriser (heures d'ouverture différentes). Un bon plan est certainement d'arriver par le métro depuis le centre de Milan, pratique, rapide et peu cher ou en voiture, dans ce cas, réserver son parking à l'avance sur Internet, ... (Arese conseillé). Pour le repas, mieux vaut éviter tout de suite d'imaginer faire un repas "équilibré" et excellent assis et sans attendre. Trois possibilités à privilégier : 1/ Les restaurants des pavillons (plus chers mais bien appréciés), 2/ quelques food trucks comme celui de l'Indonésie qui pour 10 euros propose des portions de nourriture "locales", 3/ un très bon plan "street food", les sandwichs de chez Beretta, spécialiste de la charcuterie italienne qui propose un bon pain avec Bressaola, san Daniele pour 2,50 euros !

Bref, beaucoup de belles choses, innovantes, agréables, une bonne ambiance, du beau temps ! Une bonne expérience qu'on est contents d'avoir faite même si au moment même, nos pieds, dos, ...nous empêchaient un peu  de profiter pleinement. 

Quelques commentaires sur des pavillons en particuliers.

Les + à recommander : Chine (longue queue mais la foule avance rapidement, pavillon mêlant tradition et modernité) / le Maroc (un bel aperçu de ses richesses bien mises en scène) / l'Autriche (une forêt reconstituée au milieu de la foule) / l'Azerbaïdjan (très moderne mais bien dans le thème) / le Népal  / le Koweit / la Corée du sud /l'Angola .

------

Pour compléter votre séjour milanais, quelques bons plans encore, je passerai sur les sites touristiques qu'il ne faut pas rater : Duomo, Galerie Victor Emmanuele, Chateau des Sforza, quartier des Naviglii, Basilique St-Ambroise, ...

Je vous recommande la visite si possible des coulisses de la Scala et avec un peu de chances, vous pourrez assister à des répétitions. Petit rafraîchissement ensuite chez le spécialiste des glaces naturelles turinois Grom.

Prenez votre déjeuner à la "boulangerie "Princi" (via Speronari, derrière le Duomo) où l'on se délecte de foccaccias et autre spécialités salées et sucrées.

Pour le dîner, impossible de  passer à côté de chez Obika sur le toit du Rinascente (Galeries Lafayette milanaises sur la place du Duomo), spécialiste de mozzarella, goûtez-les au bar .

Quant au shopping, vous trouverez les grands classiques de la via Torino si, comme moi, vous êtes loin de vous offrir le luxe de la via Montenapoleone. Le Quadrilatero d'Oro vaut quand même le détour pour l'ambiance de ses petites rues. 

 

20150919_130110-1 IMG_2734 20150919_134659 

 20150919_175901

 Bon séjour et si vous souhaitez plus d'infos notamment sur l'hébergement, n'hésitez pas à me contacter !